Revenus 2018 : Attention aux contrôles a posteriori sur 4 ans !

Afin d'éviter les abus du contribuable, les contrôles pourront être effectués jusqu’au 31 décembre 2022 ...

L’année 2018 dite (à tord) année fiscale « blanche » afin que le contribuable ne soit pas à la fois imposé sur 2018 + 2019 la même année que la mise en place du prélèvement à la source sur les salaires, sera à coup sûr, une opportunité pour le fisc d'effectuer des contrôles ... subtils.

Seuls donc, vont se trouvés imposésles revenus de placements + les revenus dits exceptionnels de 2018 (tout en restant suffisemment vague...).

Toute la subtilité va donc résider dans ce que le contribuable et le contrôleur considérerons chacun de leur côté comme étant des revenus exceptionnels afin éviter une imposition de ces dits revenus.

Il est certain que des "discussions" futures feront l'objet de contentieux ... 

RDV en 2022 ...