Contrat #BD : 80% des sondés ne savent même pas s'ils sont assurés pour leur Collection de Bandes Dessinées !!

... Après la sortie de notre contrat à destination des Collectionneurs de Bandes Dessinées (planches, Ex-Libris, Statuettes et Mangas), nous avons effectué plusieurs sondages sur différents Réseaux Sociaux, la réponse à chaque fois est sans appel : 80% des sondés ne savent même pas s'ils sont assurés pour leur Collection ....

Pour avoir discuté à plusieurs reprises sur les Réseaux Sociaux avec des Collectionneurs de Bandes Dessinées, (avant d'être black listé pour je ne sais quelle raison), je me suis rendu compte que 80 % des sondés ne savent même pas s'ils sont assurés, et, s'ils le sont, ne savent même pas comment, dans quelle limite, et surtout, j'ai pu lire tout et n'importe quoi quant aux indemnisations qui seraient versées en cas de sinistre. 

Cet article a pour but de vous aider à y voir plus clair.

Comment sont considérées des Bandes Dessinées dans un Contrat Habitation ?

  • Que vous possédiez 3, 20, 50, 500 Bandes dessinées, si elles sont écornées, sans valeur, aucune ne sont des 1ères éditions, pas rangées, en éditions France Loisirs ou de stations services, ré-éditions sans valeur etc ... tout un faisceau de concordances qui feront qu'un expert ne considérera jamais que cela fait partie d'une collection, elles feront donc partie de votre capital mobilier classique assuré au sein de votre contrat habitation. 
  • Vous avez en revanche, seulement quelques Bandes Dessinées, mais ce sont toutes des EO, dans un état neuf, bien classées, sans avoir forcément toute une collection complète d'une même série, mais la valorisation de leur ensemble arrive à près de 5.000 € ... à partir de ce moment là, votre contrat Habitation doit avoir une extension pour les Bijoux, Objets de Valeurs et Collections ... et à partir de ce moment là tout se complique ....
    ​- 1er point, vous remarquerez que nous ne sommes pas dans une valorisation élevée ... 5.000 € seulement

A partir de Quand commence une Collection ?

  • Chaque Compagnie, chaque contrat, a sa propre définition de ce qu'est, une collection (certains contrats n'ont même pas de définition)
  • Votre meilleur ami Collectionneur, qui a le même contrat que vous, peut être assuré et vous non en fonction de la version du contrat qu'il a 
  • Souvent, une Collection commence à partir d'une valorisation qui est exprimée en fonction du nombre d'indices du coût de la construction qui est publié chaque trimestre par la Fédération Française du Bâtiment (Indice FFB). Dans mon exemple ci-dessus, c'était sur la base de 5 fois l'Indice, donc à peine 5.000 €

Nous avons recensé les différentes définitions des contrats du marché pour vous aider, et nous en tenons ce tableau à jour en téléchargement ici.

Quelles sont les conséquences dans votre contrat ?

  • Dans un contrat Habitation, les Collections font partie de la garantie Bijoux, Objets de Valeurs et ne correspondent qu'à un pourcentage du Capital Mobilier que vous avez assuré : 20 % par exemple de 75.000 € assurés en mobilier, ce qui vous fait 15.000 € assurés pour l'ensemble des Bijoux, Objets de Valeurs, Collections (pour certains contrats, une simple montre est un bijou ...) ... ce qui ne vous laisse plus que 60.000 € pour le mobilier ... (et dans le mobilier il faut tout intégrer : habits, bibelots, petites cuillères, outils, médias, meubles, linge de maison, jouets des enfants, autres livres, ordinateurs, tablettes, téléphones, etc ... et 60.000 € cela va très très très vite ...)
  • Dans l'exemple ci-dessus, les 15.000 € regrouperont l'ensemble des biens qui seront considérés par l'expert en cas de sinistre, comme faisant partie de cette classification de mobilier. Vous ne pourrez pas lui dire, que vous ne vouliez pas assurer les bijoux mais uniquement votre collection de BD ...
  • Ensuite, il vous faudra monter très haut le capital mobilier (peut être même au delà de la réalité) afin de faire bouger à la hausse le capital assuré en Bijoux / Objets de Valeurs et donc Collections, ce qui aura pour effet de vous faire payer une prime décalée par rapport à votre besoin réel.
  • Plus vous aurez de capitaux globaux assurés, plus la proportion assurée pour la Collection sera élevée, plus vous allez devoir avoir des moyens de protections adaptés : vitrages anti effraction, système d'alarme en cas de vol et/ou incendie relié à un système de télésurveillance (et non le système tout simple), serrures 3 points, barreaux, etc ... et, à partir de ce moment là, j'ai perdu la moitié des assurés qui pensent être garantis en valeur mais qui, ne respectant pas les moyens de protections exigés par leur assureur, finissent tout compte fait par ne pas être assurés ... et on revient à la case départ. 

Comment évaluer votre Collection de Bandes Dessinées ?

  • J'ai pu lire n'importe quoi sur les Réseaux Sociaux ... (et même par des assureurs !) ... : leur valeur marchande, à leur prix d'achat, à 5 € la BD ...
  • Une Collection est quelque chose de vivant ... elle évolue dans le temps de part vos nouvelles acquisitions, les TT et EO que vous avez deviennent rares et peuvent prendre de la valeur, les auteurs eux aussi ont une notoriété qui se répercute sur la valorisation globale de votre collection
  • Une bonne évaluation doit tenir compte de ces mises à jour

Quelles preuves apporter en cas de sinistre ? 

  • Là aussi, du grand sport sur les Réseaux et Forums ... beaucoup pensent que des photos suffisent ... mais une photo ne prouve pas son état, son édition, souvent prises de trop loin, elles ne permettent même pas d'identifier la BD en elle-même. Une photo montre uniquement un volume ... donc les photos, c'est mauvaise pioche ... 
  • Les tickets de caisses sur du papier thermique qui s'effacent dans le temps, qui brûleront forcément lors d'un incendie, sont aussi une mauvaise idée. 
  • Faire croire à un expert que vous n'aviez que des EO et TT sans aucune preuve, pas facile ...

Quelles Bonnes idées pour apporter les moyens de preuves à son assureur en cas de sinistre ?

  • La bonne idée est d'aller toujours chez le même Libraire qui est censé archiver tous vos achats
  • Référencer informatiquement avec des Logiciels comme BDGest sa collection qui va reprendre l'ensemble des dates d'achats, 
  • Donner sa liste mise à jour à son assureur une fois par an minimum ... çà, c'est une super idée ... ce qui obligera votre assureur à acter par un avenant qu'il en a eu connaissance ... imparable ...

Faut-il faire une expertise préalable ou pas ?

  • C'est justement l'intérêt de notre contrat : aucune expertise préalable nécessaire ! 
  • Une expertise préalable est nécessaire pour certains assureurs. L'avantage pour l'assuré est que cette expertise est contradictoire envers son assureur. L'inconvénient majeur est sa validité dans le temps, la faisabilité de l'expertise lorsque vous avez plusieurs milliers de BD et son coût.

Comment serez vous assuré sur notre contrat ?

  • Vous êtes assurés chez nous en Valeur Agréée sans remise en cause de votre évaluation, et sans aucune sanction si vous vous êtes trompés dans votre évaluation (chez d'autres assureurs si vous avez sous-évalué votre collection, cela deviendra une limite de garantie, et si vous l'avez sur-évaluée, il y aura une règle proportionnelle de capitaux appliquée et votre indemnisation en sera diminuée d'autant ... tomber dans ce piège facile, sera votre désespoir)
  • Avec le contrat que nous avons pensé et mis en place, vous nous donnez votre évaluation, que nous contrôlons lors de la souscription, avec un listing complet et précis (une extraction de BDGest ou de tout autre logiciel équivalent), listing que vous vous engagez à nous tenir à disposition et mis à jour à minima une fois par an. Une visite de risque à domicile (au delà d'une certaine valorisation) sera aussi effectuée par nos soins. 
  • Nous admettons en cours d'année une variation de 5% de celle-ci par rapport à votre dernier listing transmis, ce qui vous évitera la sous-évaluation. 
  • En cas de sinistre, votre dernier listing transmis sera examiné par un expert agréé, afin d'en vérifier les valorisations apportées. 
  • En tout cas, vous n'aurez pas à apporter la preuve de l'existence de votre collection ... ce qui est déjà un point primordial pour tout commencement d'indemnisation. Ensuite, vous n'aurez pas à vous poser la question si vous avez ou non suffisamment de capitaux assurés. Cela vous permet ainsi d'assurer avec des capitaux appropriés votre mobilier, le montant des Bijoux Objets de Valeurs, et ensuite votre Collection : 3 sommes distinctes bien identifiées. 

Si vous avez des Questions, n'hésitez pas en cliquant sur notre page contact ...